L’Eglise catholique, une institution sexiste ?

D’où viennent les stéréotypes sexistes ? Car s’il est un fait de société universel et intemporel, ce sont bien ceux-là. Et même si la « parité », essaie de les chasser de notre société dite avancée grâce à des façons de penser évoluées, les mentalités peuvent varier et parfois rester fermées sans exception à tous les stéréotypes sexistes que certains nomment : « la tradition ».

 

L’Eglise catholique fait une différence entre l’homme et la femme. La femme a bel et bien sa place dans l’Ordre religieux mais évidemment pas la même place que les hommes. Chacun son sexe, chacun son rôle… comme l’a dit Saint Paul « Qu’elles [les femmes] se tiennent dans la soumission ». Une bonne femme ne pose pas de question, elle reste docile et surtout, écoute son mari. « Ce n’est pas l’homme,
bien sûr, qui a été créé pour la femme, mais la femme pour l’homme
 ». Peut-on toujours parler d’égalité ? Même s’il est vrai que l’Eglise a évolué depuis la rédactioPicture3n de la Bible, la différence reste marquante et inégalitaire entre l’homme et la femme. Bien qu’une majorité des fidèles de l’Eglise soit féminine, les femmes ne peuvent être ordonnées prêtres ou évêques ; quant à devenir Pape, cela semble inimaginable voire absurde ! Pourquoi ? L’Eglise s’inscrit dans une tradition tellement ancienne et puissante qu’il parait inconcevable d’en changer les fondements. Pourquoi ces messieurs partageraient-ils leur place alors que le masculin gouverne depuis tant d’années ? Et puis, comme c’est Dieu qui l’a dit, la question ne se pose pas. L’homme est homme, la femme, femme. Chacun sa place, chacun son rôle, égaux mais différents… Si la société continue de tourner de cette façon, l’égalité homme/femme ne risque pas d’être respectée. Faire preuve d’inégalité dans ce contexte, c’est faire preuve de mauvaise foi. La question de la place des femmes dans l’Eglise rejoint le débat de société actuelle concernant leur place aux instances de pouvoir.

 

Julie Cauchois

Première Epitre aux Corinthiens, chap. 14, versets 34

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *